Pour l’achat de lombricompost, on peut citer comme clients majeurs :
– les maraîchers, surtout en Agriculture Biologique,
– les horticulteurs,
– les vignerons,
– les particuliers

Les clients achetant des lombrics :
– comme apppâts de péches : les pécheurs à la ligne ou fédérations de pêches
– comme alimentation animale : des éleveurs
– des litières de vers pour les lombriculteurs débutant en lombriculture, des particuliers pour alimenter un lombricomposteur individuel mais aussi des collectivités locales pour épuration des boues en station de traitement des eaux.

Les clients apprécient les qualités et la nature écologique du lombricompost. Ils sont ainsi prêts à payer un prix parfois élevé. Comparé à un amendement organique courant comme le fumier, le lombricompost est en effet bien plus coûteux.
« Les quarante tonnes de fumier nécessaires à l’amendement d’un hectare de grande culture reviennent à 4000 francs tandis que l’équivalent en lombricompost pour l’amendement d’une surface identique, soit dix tonnes minimum s’évalue aujourd’hui aux alentours de 10 000 francs. » [Olivier LAURENT – La Lombriculture. Guide pratique. Editions de Vecchi. 1995].
A ces prix, on comprend que le produit soit utilisé sur des surfaces réduites, comme celles employées dans le maraîchage. Nous le constaterons par la suite.

Les clients
Noter Cette Page